Presque tous les paiements au Vietnam s’effectuent en espèces. La monnaie locale au Vietnam est le Vietnam Dong (VND). Il est donc important d’avoir toujours une petite liasse de billets sur soi pour aller au restaurant ou effectuer de petits achats. La question qui se pose alors est : où changer de l’argent au Vietnam ?

Il existe de nombreux endroits au Vietnam où l’on peur échanger ses billets contre des Vietnam Dong. Cependant, le taux de change varie entre les endroits. Dans cet article, vous trouverez les avantages et les inconvénients des différents endroits où l’on peut changer de l’argent au Vietnam.

Taux de change Euros / VND

Changer de l'argent Vietnam

Le taux de change du VND est calqué sur le taux de change du dollar américain et prend également en compte le taux d’inflation. Ainsi, il y a une trentaine d’années, quelques Dong suffisaient pour acheter un bol de soupe (ou Pho Bo). Aujourd’hui, avec l’effet de l’inflation, le prix d’un bol de soupe est d’environ 30 000 VND.

Le taux du Vietnam Dong varie chaque jour en fonction de la variation du dollar américain. Il est donc nécessaire de vérifier le taux de change actuel de votre monnaie en Vietnam Dong avant d’aller dans une banque ou autre.

Le site de référence pour vérifier le taux de change est : https://www.xe.com/fr/

Changer de l’argent à l’aéroport

CHanger de l'argent à l'aéroport

Un moyen simple et rapide de changer votre monnaie en Vietnam Dong est de le faire à l’aéroport. Dans chaque aéroport international (notamment à Hanoi et Ho Chi Minh Ville), vous trouverez de nombreux guichets à la sortie de l’aéroport où il est possible d’échanger de l’argent.

Les avantages de l’aéroport est de pouvoir échanger presque toutes les devises. En effet, le service de change à l’aéroport permet de changer au Vietnam un large éventail de monnaies locales. Les guichets sont également facilement accessibles dès votre arrivée au Vietnam et le service est rapide. Les guichets sont ouverts de 6h30 à 21h00.

Les inconvénients de l’aéroport est le taux appliqué. En effet, le taux de change est souvent désavantageux car les guichets prennent une commission relativement élevée pour changer votre argent au Vietnam. Il est conseiller de comparer les taux entre les guichets car les taux de change sont différents d’un guichet à l’autre.

Changer de l’argent à la banque au Vietnam

Les banques au Vietnam permettent de changer de l’argent en Vietnam Dong. Dans les grandes villes, il est facile de trouver des banques à chaque coin de rue.

Les avantages des banques au Vietnam est de pouvoir changer de l’argent à un taux intéressant. Les banques sont également très sécurisés. Il est donc plus simple de sortir et d’échanger une grande quantité de liquide en toute sécurité. La plupart des employés aux guichets parlent également en anglais.

Les inconvénients des banques au Vietnam est l’amplitude horaire est limitée. En effet, la plupart des banques ouvrent à 9h00 et ferment vers 17h00. Il n’est donc pas possible d’échanger de l’argent le soir tard après une excursion. De plus, les banques ne permettent pas de changer au Vietnam toutes les devises. Les euros sont cependant acceptés par toutes les banques.

Changer de l’argent au Vietnam dans une bijouterie

La plupart des bijouteries permettent de changer de l’argent au Vietnam. Celles-ci acceptent de le faire à un taux très intéressant et très proche du taux réel. Certaines bijouteries sont devenues des spécialistes du change de l’argent au Vietnam et ne vendent même plus de bijoux. Ces bijouteries acceptent toutes les devises.

Ainsi, à Hanoi, vous pourrez vous rendre à la bijouterie Quôc Trinh qui se situe au 27 rue Ha Trung, à 10 minutes à pied du lac de Hoan Kiem. Vous y verrez de nombreux touristes y passer pour échanger de l’argent. Le personnel ne parle pas anglais mais prendrons votre argent et vous affichera le taux sur une calculatrice. Si vous êtes d’accord, votre argent sera changé en Vietnam Dong.

A Ho Chi Minh Ville, vous pourrez vous rendre aux bijouteries situées à la porte Ouest du marché de Ben Thanh.

Changer de l’argent à l’hôtel

Une façon simple et pratique de changer de l’argent est de le faire directement à votre hôtel. La plupart des hôtels acceptent de le faire. L’hôtel vous échangera votre argent au taux actuel sans prendre aucune commission. Cependant, l’hôtel ne pourra souvent pas vous changer de grosses sommes d’argent n’ayant pas assez de Vietnam Dong dans la caisse. Il est intéressant de passer par votre hôtel pour changer des petites sommes d’argent au Vietnam.

Le Vietnam est un pays magnifique, connu pour ses délicieux plats, ses habitants chaleureux et sa beauté naturelle qui attire de nombreux touristes chaque année. Ce que beaucoup ne savent pas, c’est que le Vietnam, avec ses 3260 km de côtes, est également un paradis pour les plongeurs amateurs ou non ! Avec la majorité de ses eaux encore inexplorées, les spots de plongée sont en grande partie préservés et dans un état exceptionnel. Si vous connaissez la beauté de la campagne, pourquoi ne pas plonger au-dessous des vagues et découvrir le charme du monde sous-marin ? Pour vous aider à choisir les meilleurs spots de plongée, nous avons dressé une liste des meilleurs spots de plongée au Vietnam.

LES SPOTS DE PLONGEE AU VIETNAM

Nha Trang

La ville la plus populaire pour la plongée au Vietnam est Nha Trang. La baie de Nha Trang abrite 12 000 hectares de récifs, appelés zone de protection marine de Hon Mun. Les spots de plongée ici sont parfaits pour les débutants en raison de ses eaux peu profondes, mais sont également parfaits pour les plongeurs expérimentés ! Attendez-vous à voir une gamme de poissons tropicaux allant du papillon, du poisson-boîte à la murène et jusqu’au poisson-globe, et attendez-vous à les voir parfaitement car la visibilité est excellente en juillet et août! Il y a beaucoup de spots de plongée formidables à Nha Trang, nous avons répertorié ci-dessous nos meilleurs spots de plongée pour vous.

Moray Beach

spot de plongée nha trang

Bien que Moray Beach puisse être très encombrée sous l’eau à cause de tous les cours dispensés, c’est un spot de plongée très populaire pour beaucoup de raisons. Tout d’abord, la vie marine, alors attendez-vous à voir de nombreuses espèces différentes de nudibranches, murènes, poissons-lions, grondins volants, poissons-clowns et hippocampes. Deuxièmement, l’excellente visibilité et le vaste récif de corail font de superbes photographies sous l’eau ! Un spot de plongée au Vietnam idéal pour tous les niveaux de certification, ce joyau caché de la mer de Chine méridionale impressionnera tous ceux qui le découvriront !

Points forts: Bien que le site de plongée soit très fréquenté, la vie sous-marine à Moray Beach est néanmoins impressionnante. Si vous cherchez quelque chose de différent à faire ici, entrez dans la grotte de Moray en plongée si vous osez ! Vous aurez la chance de voir le poisson-gant, le poisson-raz, et le poisson-scorpion, un démon incroyablement merveilleux.

Madonna Rock

Madonna Rock met à votre disposition tout cela et plus encore ! Découvrez une incroyable architecture naturelle sous les vagues, où vous pourrez nager dans les tunnels et les grottes dans les rochers à différentes profondeurs. Explorez l’écosystème qui s’est formé sur ces roches et tous les recoins où se cachent les espèces de poissons. Avec les coraux durs et mous qui vous entourent, régalez-vous des millions de petits poissons, de vers plats et de poissons fantômes, poisson-chirurgien, raies cobia et poulpe. Un site de plongée idéal pour les plongées en profondeur, sur plusieurs niveaux. Madonna Rock doit figurer sur votre liste si vous plongez au Vietnam.

Points forts: Évidemment, les animaux et le terrain de jeu sous-marin sont les points forts de ce site de plongée, mais ne voudriez-vous pas voir d’où il tire son nom? Avec deux gros rochers triangulaires qui émergent des eaux, vous aurez du mal à penser à autre chose que Madonna lorsque vous plongerez ici !

Electric Nose

Le site de plongée Electric Nose consiste principalement en un rocher massif qui s’élève à une profondeur de 50 m jusqu’à la surface. Couvert de masses de corail mou qui fournissent une vie riche, ce grand rocher est l’un des spots de plongée au Vietnam les plus populaires de Nha Trang en raison de la diversité. En plus du rocher, le spot de plongée propose également un récif coloré et une caverne, vous permettant ainsi de passer facilement quelques jours ici sans réussir à explorer tout le site ! Recommandé pour les plongeurs expérimentés en raison de la profondeur et du courant, c’est un spot qui offre autant d’aventure que les espèces de poissons.

Points forts: La meilleure partie de ce site de plongée ? La grande diversité d’espèces ! Plus de 50 espèces différentes de nudibranches ont été répertoriées à cet endroit, ainsi que de nombreux types de crevettes, crabes, vers plats et crevettes mantes.

Hoi An

La côte de Hoi An regorge d’une variété de poissons coralliens et tropicaux, ces eaux chaudes constituent naturellement d’excellentes opportunités pour la plongée sous-marine et la plongée en apnée. Avec ses spots de plongée plus profonds et ses rochers couverts de vie marine, Hoi An offre des opportunités passionnantes à tous les plongeurs. Pour plonger au Vietnam depuis Hoi An, nous avons choisi nos deux spots préférés.

Hon Nhan

spot de plongée Hoi An

Un site pour les plongeurs de niveau intermédiaires est le site de plongée Hon Nhan. À 40 m de profondeur, vous verrez des milliers de nudibranches dispersés sur le fond de la mer à perte de vue. Ceci, combiné à de grands bancs de poissons créant des motifs magnifiques, offrant une expérience de plongée incroyable. Ce site vous permettra également de voir des centaines d’hippocampes, barracudas, anguilles roses et balistes ! Avec un site de plongée haut de gamme comme Hon Nhan, faites-nous confiance lorsque nous vous dirons que vous serez pleinement satisfait de plonger au Vietnam si vous voyagez à Hoi An.

Points forts: Les impressionnantes formations rocheuses et les cavernes sont nos points forts de ce spot de plongée !

Hon Mo

Hoi An est un lieu de prédilection pour les voyageurs, non seulement pour la vie marine mystérieuse et abondante, mais également pour les plages de sable fin qui n’attendent que vous pour vous détendre après une superbe séance de plongée ou de plongée en apnée ! Sur le site de plongée Hon Mo, ce n’est pas différent. Rempli de coraux durs et mous, cette zone s’étend en profondeur de 4 à 35 mètres, ce qui en fait un site idéal pour les plongeurs de tous niveaux. En raison de la diversité des coraux, attendez-vous à ce que cela se reflète également dans la vie marine ! Découvrez les poissons trompettes, poissons-clowns, hippocampes et nudibranches qui peuplent cette zone.

Points forts: Le site de plongée de Hon Mo se trouve à quelques minutes de bateau de Hoi An. Il est donc parfait pour une journée de plongée. Ne voudrions nous pas tous prendre une bière à la plage après une journée aussi active ?

Phu Quoc

Bien que la visibilité ne soit pas excellente à Phu Quoc (en raison des eaux du Mékong), une eau saine signifie une croissance corallienne et une abondance de poissons ! Officiellement ouvert à la plongée en 2002, Phu Quoc est encore étonnant à découvrir aujourd’hui. Un site de plongée idéal pour les débutants, tout en proposant des plongées difficiles pour les amateurs. Voici nos meilleurs choix pour les sites de plongée de Phu Quoc.

Hon Ko (Dry Island)

spot de plongée phu quoc

Hon Ko, site de plongée situé au sud de Phu Quoc ne semble pas aussi étonnant en dehors de l’eau. C’est bien plus que quelques piliers rocheux qui se jettent dans l’eau ! Abritant un système de récifs à couper le souffle sous les vagues, une plongée ici révélera de nombreux coquillages, nudibranches, poisson-chat, raies et requins en bambou. Vous pouvez également voir des poissons perroquets et des poissons-papillons qui affluent ici pour se nourrir de l’abondance de nourriture. Avec une île aussi isolée et pleine de vie sous les mers, Hon Ko est un haut lieu de la plongée au Vietnam.

Points forts : La plongée à Hon Ko est une expérience complètement différente. L’île n’a pas de végétation.

Nudibranch Gardens

Contrairement à Hon Ko, vous trouverez un autre joyau au nord de Phu Quoc. Comme son nom l’indique, dans les “jardins de Nudibranch”, vous découvrirez une pléthore de nudibranches et d’autres espèces marines plus petites. Bien qu’il s’agisse d’une eau très peu profonde, il existe dans les parties profondes des coraux de mélèze et des formations rocheuses assez grandes pour que des requins bambou puissent s’y cacher. Si vous êtes assez chanceux ou avez le temps de chercher, vous pouvez en découvrir dans le récif ! Quel que soit le niveau de plongée auquel vous êtes, les jardins de Nudibranch sont un lieu passionnant pour la plongée au Vietnam !

Points forts : Évidemment, les nudibranches eux-mêmes ! Ce site de plongée est peuplé d’un grand nombre de nudibranches Godiva, qui sont d’une belle couleur pourpre vif qui remplit le fond de l’océan. C’est un spectacle incroyable à voir !

Ho Trau Nam (Three King Island)

Si vous voulez vous émerveiller en plongeant au Vietnam, vous devrez plonger à Ho Trau Nam. Lorsque vous plongez ici, la première chose que vous remarquerez est l’éclat de coraux jaunes, blancs et violets et de gorgones qui recouvrent les fonds marins bien au-dessous de vous. Ensuite, vous serez submergé par la vie marine elle-même. Attendez-vous à voir des mantes majestueux et des raies qui visitent fréquemment ce spot de plongée, ainsi que des limaces de mer étranges que vous trouverez plus au fond du récif. Ho Trau Nam est sans aucun doute l’un des spots de plongée au Vietnam les plus beaux et les plus spectaculaires de l’île de la Baleine.

Points forts: Avec tant de créatures inhabituelles et de beaux coraux mous décorant les fonds marins, ce site de plongée est un lieu idéal pour les plongeurs qui aiment la photographie!

Whale Island Bay

Pour terminer notre liste de spots de plongée au au Vietnam, Whale Island Bay doit prendre notre dernière place. Un site parfait pour une plongée facile, vous pourrez vous amuser ici en voyant les nombreux types de poissons-clowns et d’anémones. La région abrite également des carangues et des mérous qui ont tendance à traîner autour des grandes formations rocheuses. Avec une profondeur allant de 15 à 50 mètres, ce site de plongée est idéal pour les plongeurs de tous niveaux.

Points forts : C’est l’abondance de poissons clowns dans leurs anémones! Les voir si colorés et si nombreux est un spectacle magique.

Meilleur saison pour la plongée au Vietnam

Les spots de plongée au Vietnam sont accessibles toute l’année, mais la période pour plonger est de mars à octobre. Cela est dû à une meilleure visibilité et à des courants plus calmes.

Conseil : la météo varie énormément d’un endroit à l’autre au Vietnam, alors assurez-vous de bien vérifier les conditions météorologiques de chaque endroit où vous plongerez !


Dans le passé, les pourboires ne faisaient pas partie de la culture de l’Asie du Sud-Est. Cependant, à mesure que le temps passe, beaucoup de choses ont changé, le pourboire au Vietnam est progressivement devenu une partie intégrante de la culture de cette région et le Vietnam ne fait pas exception. La cause de ce changement provient de l’augmentation du nombre de touristes étrangers originaires des pays occidentaux et apportant une culture du pourboire.

Étant donné que le pourboire n’appartient pas à la culture locale authentique, il n’est normalement pas obligatoire de donner un pourboire au Vietnam pour les services que vous avez utilisés. Cependant, comme au Vietnam, le revenu de la plupart des gens est assez faible, c’est pourquoi le pourboire est une partie importante des revenus qui permet de donner un petit coup de pouce.

Pourboire pour les guides touristiques

Normalement, pour un guide privé, le pourboire devrait aller de 5 à 8 Euros (80-130 000) par jour. Cependant, pour un groupe d’environ 5 à 8 personnes ou plus, vous devriez donner un pourboire de 2 à 4 Euros / personne / jour (50-100 000 VND). Comme le guide doit vous servir toute la journée (même quand il est déjà rentré à la maison) et que ce travail nécessite beaucoup d’expérience, de connaissances et une bonne condition physique, le pourboire pour le guide est le plus élevé parmi les autres.

pourboire au Vietnam 1

Pourboire au Vietnam pour les chauffeurs

Le pourboire pour un chauffeur privé est d’environ 1-2 Euros (25-50 000 VND) par jour / personne. D’autre part, pour les chauffeurs de taxi, si vous vous sentez tout à fait à l’aise dans la voiture et que le chauffeur est très sympa avec vous, vous pouvez simplement arrondir le montant total de la course.

Pourboire au Vietnam à l’hôtel

Les pourboires de 1-2 Euros peuvent être donnés aux porteurs de bagages.

Certaines personnes choisissent de ne pas laisser de pourboire à la femme de ménage, car elles ont le devoir de nettoyer la chambre. Cependant, si vous êtes totalement satisfait d’une pièce propre, vous pouvez laisser quelques dollars sur une table à l’intérieur de la chambre.

Pourboire au Vietnam au restaurant

Les restaurants vietnamiens appliquent généralement 5% des frais de service à vos additions. Par conséquent, il n’est pas nécessaire de donner un pourboire au restaurant. Cependant, si vous êtes totalement satisfait des serveurs / serveuses, vous pouvez leur donner directement 1-3 Euros (30-70 000 VND).

 

Beaucoup d’expatriés s’installent d’abord au Vietnam pour quelques mois, puis ils souhaitent y passer plusieurs années. Là, la question du visa s’impose car les visas touristiques au Vietnam ne dépassent pas 3 mois. Voici quelques conseils pour rester au Vietnam à long terme.

L’extension de visa

Il est possible de demander à n’importe quelle agence de voyage de faire prolonger son visa. Pour cela, il suffit de passer à une agence de voyage et de leur laisser une photocopie de son passeport et une photocopie de son visa. Ensuite, l’agence de voyage vous donnera un document tamponné par le gouvernement vietnamien attestant que vous êtes autorisés à rester plus longtemps sur le territoire vietnamien. Il faut compter 7 jours ouvrables pour l’obtention du document garantissant votre droit de rester au Vietnam.

Cette procédure peut être utile dans le cas d’une petite extension de visa mais le grand inconvénient de l’extension de visa est son coût. En effet, il faut compter environ 140$ pour faire prolonger son visa de seulement 1 mois. Le coût est beaucoup plus élevé si l’on souhaite prolonger de 3 mois son visa initial.

Le visa run

La technique du visa run consiste à obtenir un nouveau visa en repassant la frontière vietnamienne.

Le visa run depuis HCMC

La technique du visa run est couramment employée par les expatriés basés à HCMC. Pour cela, il est nécessaire de prendre le bus en direction du Cambodge. Il vous faudra donc au préalable vous munir d’un visa pour pour le Cambodge. De même, il vous faudra obtenir une lettre d’invitation pour le Vietnam auprès d’une agence de voyage pour obtenir votre visa à l’arrivée (notre agence propose ce service, merci de nous contacter pour plus d’informations).

Vous devrez prendre la bus en direction de Phnom Penh. Assurez-vous que le bus passe bien par le poste frontière de Moc Bai. Arrivée à Phnom Penh, vous prendrez le bus en direction de Ho Chi Minh Ville. Au poste frontière de Moc Bai, le bus fera une halte pour passer la douane. Là, vous aurez le temps de vous diriger vers le guichet des “visa on arrival”. Muni de votre lettre d’invitation, d’un formulaire dûment rempli et de deux photos d’identités, les douaniers vietnamiens vous donneront un nouveau visa pour seulement 25$ pour un visa à entrée simple et 50$ pour un visa à entrées multiples. Ensuite, vous pourrez vous diriger vers les douaniers pour passer le poste frontière avec votre nouveau visa.

Le visa run depuis Hanoï

Depuis Hanoï, la meilleure solution, à la fois rapide et économique est de faire un aller-retour à Bangkok. En effet, il est possible de réserver des billets d’avion à un coût très faible pour Bangkok en Thaïlande. Etant donnée qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un visa pour entrer au Cambodge pour une journée, cette solution est idéale pour un visa run depuis Hanoï.

Pour un visa run depuis Hanoï, il vous faudra d’abord demander une lettre d’invitation auprès d’une agence de voyage (notre agence propose ce service, merci de nous contacter pour plus d’informations). Ensuite, il vous faudra réserver deux billets d’avion, l’un pour aller en Thaïlande et le second pour rentrer à Hanoï. Il est possible de faire l’aller-retour dans la même journée.

Lorsque vous arriverez à l’aéroport de Bangkok, vous devrez entrer en Thaïlande en remplissant un petit formulaire. Puis, vous pourrez vous réenregistrer pour votre second vol en direction du Vietnam. A votre arrivée au Vietnam, voici la procédure à suivre :

– A votre arrivée à l’aéroport, en face de la douane, vous pourrez faire la queue au guichet pour les “VISA ON ARRIVAL
 
– Donner vos deux photos d’identité avec la lettre d’invitation ainsi qu’un formulaire dûment rempli et votre passeport
 
– Attendre que votre nom apparaisse sur l’écran. Réceptionner votre passeport avec visa et payer 25 USD ou 25 euros en espèces pour un visa à entrée simple et 50 USD ou 50 euros pour un visa à entrées multiples.
 
– Vous pourrez maintenant vous diriger vers la douane pour passer le contrôle aux frontières.
 
Note : deux photos au format officiel français suffisent (type passeport ou carte d’identité), il n’est pas nécessaire d’avoir des photos au format officiel vietnamien (4*6 cm)
Avant de partir au Vietnam, il est nécessaire de se posez des questions d’ordre pratique à propos de votre séjour et vacances au Vietnam, prenez quelques minutes pour récolter des informations essentielles au bon déroulement de votre voyage. Voici quelques conseils pour partir au Vietnam sereinement :

Vaccins / Santé pour partir au Vietnam :

Voici un article sur la situation sanitaire et les vaccins ainsi que les mesures de précautions nécessaires en espérant que votre voyage au Vietnam soit pleinement réussi :

Vaccins, traitements voyage Vietnam

Formalités administratives, Visa Vietnam :

La plupart des voyageurs souhaitant visiter ou voyager au Vietnam auront besoin d’un visa pour entrer dans le pays. Seuls les ressortissants du Danemark, de la Finlande, de la Norvège, la Suède, la Russie, du Brunei, du Myanmar, du Japon, de la Corée du Sud, de la Grande Bretagne, de l’Allemagne, de l’Espagne, de l’Italie et de la France sont exemptés de visa pour le Vietnam à condition que leur voyage ou leur séjour au Vietnam s’inscrit dans le cadre d’un voyage touristique de courte durée de moins de 15 jours.

Les ressortissants Français souhaitant rester au Vietnam plus de 15 jours et les ressortissants membres de l’Union Européenne devront entreprendre des formalités nécessaires pour obtenir un visa pour le Vietnam.

Vêtements pour partir au Vietnam :

– Dans le nord du Vietnam, la température est souvent comprise entre 18°C et 27°C. Des vêtements amples et légers sont à prévoir car l’intensité de la chaleur est amplifiée par l’humidité de l’air ambiante. Cependant, pendant les mois de décembre et de janvier, la température peut chuter jusqu’à 13°C. De même, dans les montagnes du nord (Sapa, Ha Giang…), en hiver, les températures sont autour de 7 à 15°C. Il est donc nécessaire d’emmener des vêtements chauds si vous souhaitez vous rendre à ces endroits.
– Pour le centre du Vietnam, la température est souvent comprise entre 25°C et 33°C. Des vêtements d’été seront à prévoir pour cette partie de votre circuit.
– Pour le sud du Vietnam, la température est souvent comprise entre 27°C et 35°C. Des vêtements d’été sont donc également à prévoir pour cette partie de votre circuit.
– En cas de pluie, tous les magasins vendent des panchos à 0,40 euros/pièce. Il n’est donc pas nécessaire d’emporter un gros manteau imperméable.
– Presque tous les hôtels offrent un service de pressing à environ 1,5 euros par kg de vêtements. Il n’est donc pas nécessaire d’emporter trop de vêtements avec soi.

Autres accessoires à emporter :

– Un kit confort pour l’avion : coussin gonflable, bouchons d’oreilles…
– une bombe d’insecte écran : pour vous protéger des piqûres de moustiques (disponible en pharmacie)
– des lingettes jetables
– un couteau suisse : pour couper les fruits achetés aux marchés locaux
– une trousse à pharmacie avec imodium et antibiotiques en cas de troubles intestinaux (demandez conseil à votre médecin)
– une photocopie de votre passeport en cas de perte

Notes :

– Pour les vols intérieurs avec Vietnam Airlines, la limite de poids des bagages est fixée à 7 kg pour votre bagage à main et à 20 kg pour votre bagage en soute
– L’eau du robinet au Vietnam n’est pas potable. Il est donc nécessaire de consommer de l’eau en bouteille. L’eau du robinet peut cependant être utilisée pour le brossage des dents.
– Il est possible d’échanger facilement des euros contre des VND dans tous les hôtels et les banques.
– Les retraits d’argent aux distributeurs automatiques est limité à 3 000 000 VND soit 112 euros par retrait. Les banques françaises et vietnamiennes taxes les retraits aux distributeurs d’environ 5 euros par retrait (comptez environ 1 euro pour les cartes N26 aux distributeurs HSBC).

Vaccin pour le Vietnam – conseils de santé pour voyage au Vietnam

Vous envisagez de voyager au Vietnam ? Nous avons le plaisir de vous présenter cet article sur la situation sanitaire et les vaccins ainsi que les mesures de précautions nécessaires en espérant que votre voyage au Vietnam soit pleinement réussi.

1) Avant le départ au Vietnam

Avant de partir, vous pouvez prendre conseil auprès de votre médecin ou d’un centre de vaccinations internationales dans votre pays. Quelques sources d’informations :

– Centres français de vaccination fièvre jaune et de conseils sanitaires

– “Conseils aux voyageurs” du Ministère des Affaires Etrangères.

– Comité d’Informations médicales du Ministère des Affaires Etrangères (CIMED). Renseignements administratifs ou pratiques :

– Maison des Français de l’Etranger : www.mfe.org

– Union Francophone des Belges à l’étranger: https://www.ufbe.be/ Ou bien, vous pouvez consulter le site de l’Ambassade et Consulat vietnamien chez vous.

2. Vaccins préconisés au Vietnam

– HÉPATITE A (vaccin Vietnam) : conseillée avant de partir pour un voyage au Laos ou au Cambodge.

– HÉPATITE B (vaccin Vietnam) : tout le monde peut bénéficier de ce vaccin à condition d’être âgé d’au moins deux ans. Il fait partie des 3 vaccins recommandés pour le Cambodge, même s’il n’est pas obligatoire

– DT POLIO (vaccin Vietnam), si votre vaccination date de plus de 10 ans, n’oubliez pas de faire un rappel avant de partir.

– Encéphalite Japonaise : De même, si vous comptez voyager dans une zone rurale durant la saison des pluies au Vietnam, nous vous conseillons de vous faire vacciner contre l’encéphalite japonaise. Inutile de faire ce vaccin si vous ne voyagez que dans les grandes villes Vietnamiennes. (Vaccins Vietnam complémentaires)

Les vaccins à faire en plus pour des visites en dehors des principales villes :

– Fièvre Typhoïde , transmise par l’eau et les aliments contaminés par les matières fécales d’où une attention particulière par rapport aux boissons et au lavage de fruits et légumes. Toujours se laver les mains ++++. Vaccin valable 3 ans, à faire 1 mois avant le départ.

– Fievre jaune ou anti-amarile : transmise par les moustiques. Prenez garde à bien vous faire vacciner contre la fièvre jaune si vous devez passer un séjour dans les régions hors sentiers battus du Vietnam avec des nuits chez l’habitant ou dans la jungle par exemple, où les conditions d’hygiène sont sommaires. Si vous ne restez que dans les grandes villes telles que Hanoi, Ho Chi Minh, Hué ou Hoi An, le vaccin ne vous sera pas nécessaire.

3. Prévention des infections digestives

Pour voyager dans un pays étranger, les voyageurs doivent s’habituer au fur et à mesure aux nouveaux modes de vie, dont l’alimentation. Aliments : Il vous est conseillé de consommer des aliments venant d’être cuits et d’éviter la charcuterie, les pâtisseries ou les laitages. Pour les légumes, il faut les laver avec une eau propre bouillie de préférence. Quand aux fruits, il vaut mieux les peler pour plus de sécurité.

Boissons : Il est préférable de boire de l’eau préalablement boullie ou celle en bouteilles capsulées, sinon, vous devez traiter chimiquement ou la filtrer. Il n’est pas conseillé de prendre des glaçons dont on ne connait pas la provenance. Mains: toujours les laver avant de manger (pour réduire le risque infectieux)

4. Prévention du paludisme

Le paludisme vietnamien, certes redoutable, est présent seulement dans des zones restreintes : il n’y a pas de paludisme dans les grandes villes, ni dans les villes côtières touristiques, ni dans les plaines de rizières. Ce n’est donc que très exceptionnellement que le voyageur sera confronté au problème de paludisme.

Au cas où vous séjourneriez dans des zones dites « à risque », tout d’abord, il faut que votre médecin vous prescrive le médicament le mieux adapté (destination, type de séjour, hébergement, votre état de santé…) et que vous suiviez sérieusement ces indications (type de médicament, date de début ainsi que celle de fin, rythme..). De plus, il faut noter également que les moustiques piquent, surtout la nuit, et peuvent transmettre la maladie. Donc, il est conseillé de dormir sous une moustiquaire imprégnée d’insecticide ou dans une pièce climatisée et désinsectisée ou d’utiliser des répulsifs anti-moustiques sur les parties découvertes du corps et de vaporiser vos vêtements avec un insecticide.

Note : Le risque de paludisme est très minime mais toujours possible. Au cas où vous auriez des suspicions de paludisme (fièvre en dent de scie, douleurs, éventuellement d’autres symptômes) durant votre voyage ou même dans les jours qui suivent le retour, consultez immédiatement un médecin (dans les 12 heures).

5. Autres mesures de prévention :

– Hygiène corporelle

Pour éviter les ennuis cutanés infectieux, comme par exemple les mycoses, il vous faut avoir une hygiène corporelle rigoureuse. Toujours sécher la peau.

– Vêtements

Porter des vêtements amples, propres, aérés, adaptés au climat, en coton, lin plutôt que synthétique.

– Insectes

La précaution essentielle est la prévention du paludisme (voir au- dessus). De jour, pour éviter les désagréments dus aux piqûres d’insectes, et pour réduire le risque d’inoculations d’autres maladies (dengue, encéphalite japonaise etc…), il faut se couvrir les bras et jambes surtout le soir, utiliser des répulsifs et insecticides sur les vêtements.

– Sécurité routière :

Un voyage sans embuche reste toujours idéal. Pour la circulation et le déplacement, il faut être très prudent pour éviter les accidents de la route qui représentent le risque majeur dans tous les pays.

– Sexe: Par cette voie, des maladies comme l’hépatite à virus B, le Sida et beaucoup d’autres peuvent être transmises. Donc, il vaut mieux vous protéger ou vous abstenir pendant votre séjour.

– Sécurité: Veuillez consulter le site web : “Conseils aux voyageurs” du Ministère des Affaires Etrangères.

– Animaux : Pendant les visites, il vous est conseillé de ne côtoyer ni les oiseaux, ni les volailles vivantes (pour éviter tout risque de grippe aviaire), ni les chiens, même s’ils sont d’apparence saine (pour éviter le risque de rage).

Substances vénéneuses :

Actuellement, beaucoup de touristes ont tendance à faire des trekkings donc de se mettre dans des situations plus « à risque », c’est pourquoi il faut préciser que dans la jungle, on peut rencontrer des serpents et araignées.. Donc, marcher dans une forêt non défrichée, dans des broussailles ou dans un terrain sombre la nuit n’est pas conseillé. Au cas où vous seriez mordu ou piqué, vous devez nettoyer la plaie et vous diriger au plus tôt vers un centre de soins médicaux.

– Grippe aviaire : Pour l’instant, il n’y a pas eu de cas de transmission interhumaine de la grippe aviaire (hormis quelques cas suspects dans ce type de transmission). Il vous est recommandé d’éviter les élevages de volailles et les marchés à volailles vivantes dans les endroits où ce virus a sévi (ou sévit encore).

6. Autres conseils :

Avant le départ, il vous faut bien veiller à votre bon état corporel et même dentaire.

Prévoyez une ou deux paires de lunettes de secours si vous portez des lunettes.

Si vous avez un traitement médicamenteux : emportez les médicaments qui vous seront nécessaires en cas d’un court séjour (prenez votre ordonnance). Pour un long séjour, votre médecin ou le centre de vaccination vous donneront des informations sur les ressources sanitaires ou pharmaceutiques locales.

Partez avec vos contrats d’Assistance sanitaire et d’Assurance médicale pour un bon voyage bien assuré.

7. Retour de voyage

A votre retour de voyage, pour le moindre problème de santé (fièvre, lésions cutanées, ou des problèmes digestifs, etc.) dans les jours ou semaines qui suivent, consultez sans hésitation votre médecin en lui rappelant votre voyage.

Visa Vietnam : comment faire ?

La plupart des voyageurs souhaitant visiter ou voyager au Vietnam auront besoin d’un visa pour entrer dans le pays. Seuls les ressortissants du Danemark, de la Finlande, de la Norvège, la Suède, la Russie, du Brunei, du Myanmar, du Japon, de la Corée du Sud, de la Grande Bretagne, de l’Allemagne, de l’Espagne, de l’Italie et de la France sont exemptés de visa pour le Vietnam à condition que leur voyage ou leur séjour au Vietnam s’inscrit dans le cadre d’un voyage touristique de courte durée de moins de 15 jours. De même les citoyens du Cambodge, de l’Indonésie, du Laos, de la Malaisie, de Singapour, de la Thaïlande et du Kirghizistan peuvent entrer sur le territoire vietnamien sans visa pour tout séjour touristique d’une durée n’excédant pas 30 jours. Les citoyens des Philippines sont exemptés de visa pour toute durée de séjour inférieure à 21 jours. Au-delà de cette durée de séjour, un visa est obligatoire pour ces nationalités. (Voyage Vietnam : les formalités pour obtenir un visa Vietnam)

Note : 

Il est nécessaire d’attendre au minimum 30 jours après la sortie du Vietnam pour pouvoir profiter d’une nouvelle exemption de visa.

Il est tout à fait possible d’entrer au Vietnam avec un visa et de profiter de l’exemption de visa plus tard à condition de sortir du pays et d’entrer à nouveau au Vietnam. Les douaniers tamponneront alors votre droit à l’exemption de visa de 15 jours sur votre passeport.

Les ressortissants Français souhaitant rester au Vietnam plus de 15 jours et les ressortissants membres de l’Union Européenne devront entreprendre des formalités nécessaires pour obtenir un visa pour le Vietnam.

Il existe 2 manières pour obtenir un visa Vietnam :
– La première est d’en faire la demande à l’ambassade du Vietnam de votre pays de résidence. (à l’ambassade du Vietnam à Paris si vous résidez en France)
– La deuxième solution est d’obtenir le Visa Vietnam à l’arrivée au poste de l’immigration, il vous faudra pour cela une lettre d’invitation (couramment appelé « approval letter »).

Dans tous les cas, avant d’entreprendre les démarches pour obtenir un visa Vietnam, il faudra que le voyageur soit en possession d’un passeport en cours de validité (le passeport doit être valable au moins 6 mois après la date de retour), les passeports non biométrique sont acceptés.

Un visa tourisme pour le Vietnam est d’office un visa à entrée unique (sauf si vous faites la demande d’un visa à entrées multiples), ce qui signifie que si vous quittez le Vietnam (par exemple pour un voyage combiné avec le Cambodge, la Thaïlande ou le Laos), vous aurez besoin d’un nouveau visa pour rentrer (ou de demander un visa à entrées multiples) sauf si vous restez en transit à l’aéroport bien évidement.

visa vietnam

Visa Vietnam à l’arrivée à l’aéroport :

Vous pouvez obtenir un visa pour le Vietnam à l’arrivée à condition d’arriver au Vietnam par l’un de ces 3 aéroports (Hanoi, Ho Chi Minh, Danang) grâce à une lettre d’invitation communément appelé « approval letter » ou « lettre d’approbation » .

La Lettre d’invitation (lettre d’approbation) est une lettre délivrée par les autorités de l’immigration dans le but d’autoriser l’obtention du visa pour le Vietnam à l’arrivée.

Grâce à la lettre d’invitation (lettre d’approbation) émise par notre agence de voyage, vous pourrez obtenir votre visa Vietnam au comptoir de l’immigration des aéroports cités ci-dessus moyennant le paiement des frais de visa à l’aéroport en espèces et en dollars (25 USD pour un visa à entrée simple d’une durée d’un mois, 50 USD pour un visa à entrées multiples d’une durée d’un mois, 50 USD un visa à entrées multiples de 3 mois)

Les mineurs disposant de leurs propres passeports devront également s’acquitter des frais de visas.

Le délai pour obtenir une lettre d’approbation ou « approval letter » est habituellement compris entre 3 et 5 jours ouvrables. A l’issue de cette période, notre agence de voyage vous enverra la lettre « approval letter » à imprimer.

La lettre d’autorisation (approval letter) sera exigée au moment de votre enregistrement à l’aéroport. A défaut de présentation de la lettre d’autorisation de visa à l’arrivée ou d’un visa Vietnam, l’embarquement à bord de votre vol à destination du Vietnam pourra vous être refusé.

Note: Les citoyens ressortissant de ces pays : Afghanistan, Algerie, Bangladesh, Cameroun, Ghana, Guinée, Bissau Haïti, Iran, Iraq, Jamaïque , Jordan, Kenya, Malawi, Namibie, Népal, Nigeria, Oman, Pakistan, Palestine, Qatar, Rwanda, Arabie Saoudite, Somalie, Sri Lanka, Soudan, Tobago et Trinidad, Tunisie, Turquie, Yemen, Zimbabwe ne sont pas éligibles à l’obtention d’une lettre d’invitation de visa à l’arrivée (approval letter).

Les ressortissants de ces pays doivent obtenir un visa Vietnam à l’Ambassade du Vietnam avant de pouvoir pénétrer sur le territoire vietnamien. Toutes les lettres d’approbation émises seront refusées à l’arrivée.

Procédure pour obtenir un visa à l’arrivée

Solution simple et à la fois économique, l’obtention du visa pour le Vietnam à l’arrivée grâce à la lettre d’invitation (approval letter) vous évitera tous les tracas de l’administration. Ce système vous évitera de vous déplacer à l’Ambassade du Vietnam ou d’envoyer votre passeport. De plus, cette solution vous coûtera moins cher que les 85 euros de frais de visa exigés à l’Ambassade du Vietnam.

Pour obtenir un visa à l’arrivée à l’aéroport international, voici comment procéder :

– Merci de nous envoyer une photo de votre passeport afin de lancer la procédure et la date exacte d’arrivée sur le sol vietnamien
– Nous vous enverrons ensuite la lettre d’invitation approuvée par le gouvernement vietnamien sous 3 jours ouvrables par mail
– Imprimer et apporter à bord de l’avion la lettre d’invitation avec deux photos d’identité et 25 USD/personne pour un visa à entrée simple ou 50 USD/personne pour un visa à entrées multiples pour les frais d’estampillage. Vous pouvez également imprimer et apporter dans l’avion le formulaire ci-joint (dans le cas échéant, vous pourrez obtenir ce formulaire sur place à l’aéroport)
– A votre arrivée à l’aéroport, en face de la douane, vous pourrez faire la queue au guichet pour les “VISA ON ARRIVAL”
– Donner vos deux photos d’identité avec la lettre d’invitation ainsi que le formulaire dûment rempli et votre passeport
– Attendre que votre nom apparaisse sur l’écran. Réceptionner votre passeport avec visa et payer 25 USD ou 50 USD en espèces.
– Vous pourrez maintenant vous diriger vers la douane pour passer le contrôle aux frontières.
 

Note : deux photos au format officiel français suffisent (type passeport ou carte d’identité), il n’est pas nécessaire d’avoir des photos au format officiel vietnamien (4*6 cm)

Voici nos tarifs pour l’obtention de la lettre d’invitation :

– Visa de 1 mois à entrée simple : 10 €/personne
– Visa de 1 mois à entrées multiples : 15 €/personne
– Visa de 3 mois à entrée simple : 20 €/personne
– Visa de 3 mois à entrées multiples : 25 €/personne
Ces tarifs s’appliquent pour les ressortissants des pays suivants : France, Belgique, Suisse, Italie, Espagne, Etats-Unis, Canada, Royaume-Unis, Pays-Bas, Danemark, Suède, Norvège, Irlande, Pologne, Allemagne, République Tchèque.
Pour toute demande de visa, merci de nous contacter grâce au lien ci-dessous, nous vous enverrons le détail de la procédure à suivre :
Note : Le paiement de la lettre d’invitation s’effectuera par paiement en ligne Paypal sécurisé après votre arrivée au Vietnam afin de vous garantir aucune arnaque. En effet, de nombreuses agences frauduleuses existent. Nous vous recommandons de n’effectuer aucun paiement en ligne avant l’obtention de votre lettre d’approbation.
Nous nous engageons également à corriger toute erreur de saisie de la part des autorités de l’immigration vietnamienne gratuitement.

Visa Vietnam à l’ambassade du Vietnam à Paris :

Vous pouvez obtenir votre visa Vietnam en vous rendant directement à l’ambassade du Vietnam à Paris (au guichet n°2). Pour réaliser une demande de visa Vietnam à l’ambassade du Vietnam à Paris, vous devez fournir un formulaire de demande de visa tourisme pour le Vietnam dûment rempli en 2 exemplaires, auquel vous devez joindre une photo d’identité sur chaque exemplaire, présenter votre passeport (valable au moins encore 1 mois après votre date de retour du Vietnam) et le règlement des frais de visa en espèces.

Vous pouvez déposer soit votre demande de visa Vietnam directement auprès de l’ambassade du Vietnam, ou l’envoyer par courrier recommandé avec accusé de réception à l’adresse de l’Ambassade du Vietnam à Paris.

Dans ce dernier cas, vous devrez également joindre une enveloppe affranchie au tarif en vigueur (pour le renvoi de votre passeport) avec un bordereau recommandé avec ou sans accusé de réception mentionnant vos noms et adresse. Les frais du visa devront eux être acquittés sous forme de chèque.

Le prix du Visa Vietnam à l’ambassade du Vietnam à Paris est de :
– 85 Euros pour un visa Vietnam à entrée simple d’une durée d’un mois (il était de 60 euros il y a encore quelques temps)
– 115 Euros pour un visa Vietnam à entrées multiples d’une durée d’un mois
– 115 euros pour un visa Vietnam à entrée simple d’une durée de 3 mois
– 165 euros pour un visa Vietnam à entrées multiples d’une durée de 3 mois.

Le délai d’obtention du visa Vietnam à l’ambassade est d’au moins 3 jours ouvrés après la réception du dossier. Mais comptez plutôt 1 semaine à partir du jour de votre dépôt de dossier. Pour les demandes de visas Vietnam par correspondance, comptez environ 10 jours.

Une semaine après le dépôt de la demande de visa, le demandeur devra se présenter avec une pièce d’identité au guichet 5 de l’Ambassade du Vietnam pour récupérer le ou les visa(s). Une tierce personne peut récupérer les visas et les passeports à condition que son nom soit précisé au moment du dépôt de la demande de visa. Cette tierce personne devra présenter sa pièce d’identité lors du retrait des visas et des passeports. Comptez environ 5-10 minutes de temps d’attente pour récupérer les passeports.

La demande de visa tourisme pour le Vietnam peut se faire jusqu’à un an avant la date de votre voyage. Le visa sera valable à partir de la date que vous mentionnerez sur le formulaire de visa Vietnam (date souhaitée du séjour).

Pour plus de précision, veuillez contacter l’ambassade du Vietnam à Paris:
Ambassade du Vietnam
61 rue Miromesnil
75 008 PARIS
Tél. : 01 44 14 64 00

Le service consulaire s’occupant des Visa pour le Vietnam est ouvert tous les jours de la semaine entre 9 h et 12 h et de 14h à 17h.

Extension de Visa

Une fois au Vietnam, si vous souhaitez prolonger votre séjour mais que votre visa arrive à son terme, une extension de visa est possible. Vous pouvez passer par n’importe quelle agence de voyage locale pour obtenir une extension de visa. Cependant, l’obtention d’une extension de visa est très onéreuse. Il est donc important de bien réfléchir à la durée de son séjour et de son visa avant d’arriver au Vietnam.

Il est également possible de renouveler son visa autant de fois que l’on veut grâce à la technique visa run.